Vous êtes de plus en plus nombreux à vous interroger sur votre fonctionnement et votre potentiel intellectuel, et vous avez raison. Les symptômes psychologiques peuvent amener des troubles neurologiques et entraver votre potentiel, mais aussi, vos particularités neurologiques et intellectuelles (comme le Haut Potentiel Intellectuel) peuvent amener des troubles d’ordre psychologique lorsqu’ils ne sont pas connus et acceptés.

Et si vous étiez Haut Potentiel Intellectuel sans le savoir ?

 

Pour un enfant ou un adolescent, la demande à établir un bilan psychologique peut se faire par : Les parents, l’établissement scolaire, un professionnel de la santé.

Pour un adulte, la demande peut venir d’un professionnel de santé, mais aussi de vous-même.

 

Cette demande peut intervenir après avoir observé chez l’enfant, ou chez vous, un comportement, ou une attitude, qui questionne : Des difficultés scolaires ou d’apprentissage ; une attitude désinvolte ou agressive, des troubles du comportement ou une agitation inquiétante (agitation, agressivité, inhibition, ennui, isolement, retrait social, mal être…) ; une tristesse profonde ; un côté « trop sage », une solitude ou un isolement ; une curiosité exacerbée ; des aptitudes intellectuelles étonnantes ou un questionnement quant à une éventuelle précocité intellectuelle ; une maladresse dans les rapports sociaux ou une difficulté à se faire des copains ; des problèmes de communication ; une anxiété et un stress ; un trouble de l’attention ou une difficulté à se concentrer ; la difficulté à être dans une seule tâche à la fois ; la difficulté à trouver son orientation…

Un bilan psychologique est une photographie du fonctionnement de l’individu à un moment donné de son parcours.

Le bilan est une situation relationnelle dans laquelle le psychologue va utiliser une série de tests standardisés et validés.

L’objectif du bilan est de comprendre la nature, la gravité et le sens des difficultés actuelles de l’enfant ou de l’adulte et d’évaluer leur poids dans l’équilibre psychologique général. Le bilan permet de repérer avec précision où en est la personne à la fois sur le plan de son fonctionnement intellectuel et de son fonctionnement affectif. Il permet de répondre à la question : Qu’est ce qui se passe ?

Faire un bilan c’est explorer comment la personne se situe face aux apprentissages. Comment il restitue, comment il mémorise, comment il mobilise ses capacités d’attention, quelles stratégies il met en oeuvre, quels sont ses points fort, ses points faibles, comment il gère son stress quels sont les facteurs émotionnels qui entravent ses capacités d’apprendre… Mais aussi comment sa personnalité est-elle structurée, peut-on repérer des troubles psychologiques qui viennent perturber ses apprentissages, comment négocie t-il entre ces différents secteur de personnalité,…

L’analyse des résultats du bilan donne des indications précises sur le type d’aide ou de prise en charge à mettre en place : comment aider cette personne là. En étant le plus efficace possible car on sait sur quoi travailler, ce qui est en jeu.

Dans un bilan, on ne recherche pas uniquement pourquoi ça ne marche pas, mais comment faire pour que ça marche. Il n’y a pas de bons ou de mauvais résultats à un bilan. Un bilan permet toujours d’apporter des réponses et une compréhension fine du fonctionnement de la personne. C’est un outil précieux pour mieux comprendre et accompagner son enfant et s’accompagner soi-même sur la voie du plein épanouissement.

Les bilans psychologiques sont réalisés par des psychologues formés aux outils et techniques qu’ils pratiquent. Ils sont les seuls habilités pour leur analyse et leur interprétation.

# Sources : Cogitoz.

Pour toute demande de Bilan Intellectuel, vous pouvez m’écrire un SMS au 06.62.89.74.28, nous conviendrons d’un RDV pour discuter ensemble de votre demande.